Comment réaliser un audit de sa marque employeur ?

6 min

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

La marque employeur est l’image d’une entreprise au sein de la société et au-dehors. Si elle représente un facteur apparemment plus subjectif que des données figurant dans un rapport financier ou un bilan comptable, ce paramètre apporte pourtant des éléments stratégiques sur la santé de l’entreprise et sur son évolution à court et moyen terme.

La marque employeur est une composante à part entière du “Marketing RH” et doit être prise en compte dans la gestion des ressources humaines, de la stratégie de recrutement à la mise en œuvre d’une politique de mobilité interne.

Il convient donc de faire régulièrement un audit de sa marque employeur. Comment procéder, quels sont les indicateurs à étudier, quelle population sonder ? TestUnMetier vous accompagne dans cette démarche au service de la stratégie de votre entreprise.

Pourquoi réaliser un audit de sa marque employeur ?

Réaliser un audit de votre marque employeur permet de recueillir des éléments de compréhension et résoudre différentes problématiques auxquelles est confrontée une entreprise : difficulté à recruter des talents ou à fidéliser ses salariés, difficulté à provoquer l’adhésion des collaborateurs à la culture d’entreprise, etc.

Cette démarche va permettre à votre entreprise d’établir un diagnostic des forces et des faiblesses de votre marketing RH, de solliciter vos ressources, de définir potentiellement une nouvelle stratégie et de mettre en place des plans d’action pour atteindre ses objectifs.

Quelle cible interroger ?

Tous les publics, internes et externes à l’entreprise, doivent être sollicités dans la mesure où ils apportent de l’information. Leur perception de l’entreprise doit être considérée, plus encore s’ils représentent la cible que vous souhaitez atteindre dans le développement de votre marque employeur. De plus, ils peuvent se révéler force de propositions pour trouver des pistes d’amélioration de votre marque employeur.

Le fait de les solliciter lors de l’audit leur procurera le sentiment d’être reconnus et pris en considération. Cette démarche auprès de vos différents publics permettra aussi de les faire adhérer aux décisions prises pour faire évoluer la marque employeur.

Comment réaliser un audit de sa marche employeur ?

Les entreprises qui souhaitent réaliser un audit de leur marque employeur doivent suivre plusieurs étapes.

Interrogation de l’identité portée par la marque employeur et critères d’évaluation du diagnostic

L’audit de la marque employeur doit venir interroger l’adéquation entre ce qu’une entreprise veut dire d’elle, l’image qu’elle veut donner et la perception qu’en ont les différents interlocuteurs, en interne (collaborateurs) et en externe (potentiels candidats).

Il est donc important, à cette étape, de réinterroger l’identité de l’entreprise telle que l’on veut l’afficher, ses valeurs et son positionnement. En second temps, il faut cibler les points spécifiques que l’on veut sonder, notamment si l’entreprise est confrontée à une problématique en particulier, comme une difficulté à recruter, un baromètre social négatif, etc.

Enfin, il convient de préciser les indicateurs qui vont permettre de quantifier et de qualifier les informations recueillies : mesure de l’attractivité de l’entreprise par rapport au nombre de candidatures reçues sur une offre d’emploi, avis laissés sur les réseaux sociaux, nombre de visites sur le site carrières de l’entreprise, etc.

Cette démarche préalable est fondamentale pour discerner ensuite quelles sont les forces, les faiblesses de la marque employeur et dégager un plan d’action.

Deuxième étape, la collecte d’information en interne et en externe 

Ce diagnostic a pour prémices une collecte d’informations quantitatives et qualitatives qui doit être menée en interne et en externe.

La perception des personnes

En effet, les parties prenantes peuvent être sollicitées pour donner leur retour sur différents points inhérents à la vie de l’entreprise (processus de recrutement, intégration, rémunération, qualité de la vie au travail, équilibre vie professionnelle/vie personnelle, organisation et flexibilité au travail, plan de formation, etc.).

Les entretiens annuels des salariés peuvent être l’occasion de recueillir leur perception de l’entreprise.

Les talents embauchés peuvent être invités à faire un retour d’expérience sur le processus de recrutement et à rédiger un rapport d’étonnement après leur onboarding dans l’entreprise. Par ailleurs, demander ce même retour aux candidats qui refuseraient une proposition d’embauche fait partie des pratiques qui peuvent être mises en place.

Diagnostic de la communication digitale

L’audit de la marque employeur vise aussi à interroger l’efficacité des outils utilisés, et notamment le site internet de l’entreprise : est-il suffisamment référencé ? Comment est réalisée la gestion des commentaires laissés par les visiteurs ? Est-il facile de postuler ? Les données affichées sont-elles actualisées ? Trouve-t-on des offres d’emploi récentes ?

Les salariés comme les candidats s’attendent par exemple à pouvoir consulter sur le site d’une entreprise les parcours de carrière possibles.

L’audit de la marque employeur doit inclure la prise en compte de la réputation de l’entreprise et de la cohérence entre les valeurs affichées et les pratiques observées. Cette démarche vise donc à recueillir ce qui se dit de l’entreprise sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook ou encore LinkedIn ou Viadeo, mais aussi à analyser les avis et commentaires laissés sur des sites comme Google ou Indeed. Le délai de réponse du Community Manager aux posts laissés au sujet de l’entreprise est un indicateur facilement quantifiable.

Synthèse des données

Si les indicateurs ont été clairement définis, l’étape de synthèse et d’analyse des données est facile.

Définition de plans d’action

L’audit de la marque employeur doit être suivi d’effets et donc se traduire par des plans d’action visant à améliorer les différents axes retenus. L’efficacité des plans d’action mis en place doit elle aussi être quantifiable et mesurable. Découvrez les 6 leviers pour valoriser votre marque employeur retenus par TestUnMetier !

Les salariés peuvent être associés à la définition de ces plans d’action. Si les employés soulignent un manque de bien-être au travail, une équipe peut se constituer pour réfléchir à l’aménagement d’une salle de pause confortable par exemple.

La communication des résultats de l’audit constitue en elle-même un outil de promotion de cette marque employeur : choisissez les indicateurs positifs et valorisez votre marque employeur en partageant ce diagnostic à vos collaborateurs, sur les réseaux sociaux et par une mise à jour de votre site internet !

La marque employeur est un élément déterminant dans l’évolution professionnelle d’un salarié. TestUnMetier accompagne les entreprises dans toutes leurs problématiques RH, comme sur la thématique de l’employabilité durable par exemple. Contactez-nous, nos conseillers sont disponibles pour échanger avec vous et vous présenter nos solutions !

D’autres articles intéressants

« Do what you love everyday » : Aurélie l’a choisi !

« Do what you love everyday » : Aurélie l’a choisi !

Chaque semaine, nous partageons avec vous l'expérience de quelqu'un qui a souhaité se ...
Vie pro & vie perso : trouver l’équilibre

Vie pro & vie perso : trouver l’équilibre

Vie pro & vie perso : trouver l'équilibre Vous être mû.e par un réel désir de réussite, ...
Employabilité durable : késako ?

Employabilité durable : késako ?

  Employabilité durable : késako ?   Après le développement durable, voici l’employabilité ...