7 raisons de recruter un alternant dans votre entreprise

6 min

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

Deux jeunes sur trois sont en situation d’emploi six mois après leur apprentissage d’après les chiffres de l’apprentissage en 2022 publiés par le Ministère du Travail, du Plein Emploi et de l’Insertion. Cette donnée atteste de l’employabilité des jeunes qui ont suivi une formation en alternance, dispositif qui n’est pas sans avantage pour l’entreprise d’accueil. 

TestUnMetier développe pour vous les différents aspects de ce dispositif de formation et vous expose 7 avantages de franchir le pas de l’alternance !

Qu’est-ce qu’un contrat en alternance ? 

Par le terme de « contrat en alternance« , on désigne trois types de contrats : 

  • Le contrat d’apprentissage, qui dure entre six mois et trois ans selon le diplôme préparé, destiné aux alternants âgés de 16 à 29 ans. Le jeune suit en alternance une formation lui permettant d’obtenir un diplôme visé par l’État ;  
  • Le contrat de professionnalisation, destiné aux jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans sans limite d’âge, en lien avec des formations courtes adaptées aux besoins des entreprises. L’objectif de la formation est la délivrance d’un certificat reconnu par une branche professionnelle ou un titre répertorié sur le site France Compétences
  • La promotion ou reconversion par alternance (Pro- A), dont le but est de faciliter l’évolution ou la promotion professionnelle des salariés, notamment de ceux dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ou de l’organisation du travail. 

Quel que soit le contrat signé, la formation s’articule autour du même principe, à savoir une alternance entre des périodes d’enseignement théoriques dispensées par un organisme de formation et des temps d’immersion en entreprise. Une convention tripartite encadre cette formation. 

Lorsqu’il se trouve en entreprise, l’alternant peut mettre en application les connaissances acquises en cours. Son tuteur en entreprise lui confie des missions spécifiques pour lesquelles il reçoit une formation professionnelle et qui font l’objet d’une évaluation

Le parcours de formation est validé par un diplôme certifié d’État ou une qualification professionnelle reconnue (au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) ou par accords de branche).

Quelles sont les 7 raisons de recruter un alternant dans votre entreprise ? 

Découvrez les avantages que représente l’embauche d’un alternant ! 

1 – Une meilleure maîtrise des coûts salariaux

Les coûts salariaux que représente l’emploi d’un alternant ou un apprenti sont moins élevés que ceux d’un collaborateur en CDD ou en CDI. La rémunération minimale en alternance correspond à un pourcentage du SMIC, calculé selon l’âge de l’alternant et son niveau de qualification à la signature du contrat

De plus, si le contrat de professionnalisation ou le contrat d’apprentissage est transformé en CDD, l’indemnité de rupture n’est pas due par l’employeur

Un alternant ou un apprenti  salarié n’est pas comptabilisé dans les effectifs. Cette disposition permet de ne pas dépasser certains seuils entraînant des obligations comme la mise en place d’un CSE, le paiement de nouvelles cotisations et contributions sociales, etc.

2- Des bénéfices fiscaux

Les entreprises de plus de 250 salariés qui emploient plus de 5 % d’alternants bénéficient d’une créance déductible du solde de la taxe d’apprentissage.

Certains employeurs peuvent se voir exonérés, de façon totale ou partielle, de cotisations sociales dans le cadre de contrats de professionnalisation.

Les entreprises qui emploient un apprenti pendant plus d’un mois et qui sont soumises au régime réel d’imposition peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt. 

3- Des aides financières

En contrat de professionnalisation, le financement de la formation est supporté en totalité ou en partie par l’Opérateur de compétences (OPCO) dont dépend l’entreprise. 

Le montant financé et les critères de prise en charge peuvent être différents selon la branche d’activité.

Il existe quatre dispositifs d’aides, qui diffèrent selon le type de contrat en alternance signé et la date de signature du contrat : 

  • Aide unique aux Employeurs d’apprentis ; 
  • Aide exceptionnelle aux contrats d’apprentissage ;
  • Aide exceptionnelle aux contrats de professionnalisation ;
  • Aide 2023 à l’alternance.

Les GEIQ, collectifs d’entreprises qui organisent des parcours d’insertion et de qualification afin de valoriser le potentiel de personnes en difficulté d’accès à l’emploi, peuvent bénéficier d’une aide financière supplémentaire. 

4- Une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) plus optimale

L’alternance permet d’apporter à l’apprenti un « savoir-faire » et un « savoir-être » propres à l’entreprise. À l’issue du parcours de formation, l’employeur dispose donc d’un vivier de main-d’œuvre directement employable déjà empreint de l’esprit de l’entreprise. Les alternants formés sont potentiellement efficients et efficaces. 

La formation en alternance peut-être vue comme une période d’essai longue durée où l’alternant montre sa personnalité, son état d’esprit face aux difficultés rencontrées, son esprit d’initiative. L’employeur peut apprécier aussi son intégration dans l’équipe. 

Si l’alternance est source d’acquisition pour le jeune, le salarié-tuteur peut aussi gagner en compétences à travers ce dispositif. Il acquiert notamment une expérience en management et en formation

Dans le cadre de la GPEC, et afin de faciliter la mobilité professionnelle de personnes en reconversion, TestUnMetier propose VisioMétiers, un outil concret qui aide à se projeter dans un métier avant d’entreprendre un changement.

5- Innovation et compétitivité

Si la mission de l’entreprise est de former l’alternant, le jeune a aussi des compétences et des savoir-faire nouveaux à apporter à l’entreprise. Différentes études ont décrit la “Gen Z”, comme le travail de Marc Jauffrit “Passerons-nous aussi à côté de la génération Z ? Le pentagone de formation et le système entrepreneurial.” 

La génération Z est formée par les jeunes nés entre 1997 et 2010. Cette génération hyperconnectée, adepte des réseaux sociaux, apporte à l’entreprise innovation et dynamisme ainsi qu’un lot d’exigences qui invite l’entreprise à se renouveler

6- Faciliter le recrutement sur les métiers en tension

Si certains alternants ont une idée très précise de leur orientation professionnelle et saisissent l’alternance comme une voie de spécialisation, pour d’autres l’alternance représente une alternative au système scolaire classique. Les métiers en tension peuvent ouvrir des perspectives à ces jeunes tout en répondant à un besoin de recrutement que l’entreprise ne parvient pas toujours à couvrir.  

 

7- Développement de sa marque employeur 

Donner, grâce à un contrat en alternance, sa chance à un jeune qui cherche à se former positionne une entreprise comme employeur responsable.

Un panel d’outils ainsi qu’un guide pratique à destination des employeurs et des organismes de formation ont été mis en ligne par le ministère de l’Emploi pour faciliter les formalités administratives d’enregistrement des contrats en alternance. Il est donc aisé pour une entreprise d’embaucher des salariés en alternance. 

Alors, pourquoi ne pas tenter ce dispositif aux avantages si nombreux ?  Découvrez les solutions en ligne de TestUnMetier pour vous accompagner dans la réalisation de tous vos enjeux stratégiques ! 

 

D’autres articles intéressants

Les 10 piliers de l’engagement collaborateur

Les 10 piliers de l’engagement collaborateur

33% des employés en France seraient “très engagés” d’après le BaromEX®, enquête réalisée en ...
Mobilité professionnelle : passer de la théorie à la pratique

Mobilité professionnelle : passer de la théorie à la pratique

  Mettre en mouvement ses collaborateurs n'est pas une tâche aisée.Il existe aujourd’hui ...
Face à la crise sanitaire, jouer la carte de la mobilité interne

Face à la crise sanitaire, jouer la carte de la mobilité interne

Face à la crise, les entreprises se sont mobilisées et la mobilité interne se distingue par son efficacité pour réduire les impacts économiques et sociaux.