Témoignage : « Pour faire ce métier, il faut de bonnes jambes ! »

2 min

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

Aujourd’hui, nous partageons avec vous le témoignage de Sophie qui a testé le métier de vendeuse de thé en épicerie fine. 
À travers cette expérience, Sophie a pu mesurer que ce métier demande d’avoir de bonnes jambes… Mais pas seulement.
À l’issue du test, elle a été recrutée et travaille maintenant au Palais des Thés.  

Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ?

J’ai longtemps travaillé en agence de voyage en composant des séjours haut de gamme pour une clientèle exigeante. J’ai ensuite exercé ce métier au sein des comptoirs-voyage dans les grands magasins parisiens. Après une période d’interruption pour des raisons familiales, j’ai voulu reprendre le travail et je me suis aperçue que le métier d’agent de voyage avait radicalement changé.

Quel métier avez-vous testé et pourquoi celui-ci en particulier ?

J’ai testé le métier de vendeuse de thé, car je suis passionnée par la gastronomie et plus particulièrement par l’univers du thé. Mes précédentes expériences au service du client m’ont appris à identifier leurs attentes, leurs besoins et leurs envies, pour leur conseiller une offre personnalisée au travers des produits proposés. 

Qu’avez-vous tiré de cette expérience réalisée grâce à TestUnMétier ?

La confirmation que pour ce métier, il faut avoir de bonnes jambes, car on reste debout toute la journée… Plus sérieusement, j’ai réalisé que ce métier était fait pour moi et j’ai aussi pu avoir une première expérience dans un monde où je n’arrivais pas à trouver du travail malgré une formation à la dégustation du thé. 

Et maintenant, quelle suite pour vous ?

Ce test m’a tout simplement permis de me faire recruter. En effet, la période d’immersion a été concluante puisque j’ai signé un CDD de conseillère de vente à la fin. Je suis ravie de cette reconversion réussie.

Nouveau call-to-action

D’autres articles intéressants

La méconnaissance des métiers, un frein à la mobilité professionnelle

La méconnaissance des métiers, un frein à la mobilité professionnelle

Il existe, au bas mot, 12 000 métiers référencés. Nous connaissons probablement une centaine ...
Bien-être au travail : « les employés d’abord, les clients ensuite »

Bien-être au travail : « les employés d’abord, les clients ensuite »

Bien-être au travail : "les employés d'abord, les clients ensuite"   Manager une équipe ...
Changer de métier, elle l’a fait !

Changer de métier, elle l’a fait !

« Tout. Ça a tout transformé dans ma vie. » Découvrez le témoignage de ...