[Témoignage] Le déclic à l’approche de la quarantaine : elle se reconvertit professionnellement.

7 mai 2021
2 min

PARTAGER

Femme
Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

Aujourd’hui, on vous partage le témoignage d’Agnès qui a choisi de tester le métier de directrice de résidence services pour seniors dans le sud de la France. 

Cette immersion a été pour elle l’occasion de vérifier son intérêt pour le secteur avant d’envisager de créer son entreprise. 

Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ?

Ancien ingénieur commercial, j’ai travaillé dernièrement dans une entreprise de sécurité (surveillance, gardiennage, sécurité incendie). Je faisais beaucoup de route et j’avais envie d’être plus sédentaire.  

Quel métier avez-vous testé et pourquoi celui-ci en particulier ? 

À l’approche de la quarantaine, j’ai envisagé une reconversion et pensé à plusieurs pistes dont l’une dans le domaine des seniors avec l’idée de créer, un jour, une entreprise d’activité culturelle pour les personnes âgées. J’ai testé le métier de directrice de résidence services pour seniors afin de valider mon appétence pour ce secteur. 

Qu’avez-vous tiré de cette expérience réalisée grâce à TestUnMétier ? 

Partage est le mot que je retiens de cette expérience. J’ai beaucoup apprécié cet environnement dans lequel les échanges ont toute leur place, tant avec les résidents qu’avec les différents membres de l’équipe. J’ai pu confirmer mon goût pour le management dans le domaine des seniors.

Et maintenant, quelle suite pour vous ? 

Je suis encore en réflexion. J’hésite entre continuer dans ce domaine en postulant en tant que directrice adjointe en résidence senior ou bien me lancer dans l’exploration d’un projet de création d’entreprise dans le secteur des seniors. Un projet qui me tient à cœur depuis quelque temps. 

Nouveau call-to-action

D’autres articles intéressants

Reconversion : « Il me fallait le bon catalyseur au bon moment »

Reconversion : « Il me fallait le bon catalyseur au bon moment »

© Micro Mobility France Reconversion : "Il me fallait le bon catalyseur au bon moment" Chaque ...
Changer de métier, il l’a fait !

Changer de métier, il l’a fait !

« Allez-y, à fond, à 300%. Pensez que votre confort psychologique est bien plus important, pour
La méconnaissance des métiers, un frein à la mobilité professionnelle

La méconnaissance des métiers, un frein à la mobilité professionnelle

Il existe, au bas mot, 12 000 métiers référencés. Nous connaissons probablement une centaine de