Témoignage : « le changement de cap se fait en relevant la tête de temps en temps ! »

9 juin 2021
5 min

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

 

Je travaillais dans le marketing et la communication, puis je suis devenue “Coach de vie”.

 

Les grands changements de cap peuvent s’effectuer de différentes manières. Tout naturellement, en se laissant porter par la vie et en suivant les petits cailloux qu’elle laisse sur notre passage pour construire notre propre édifice, ou en saisissant l’opportunité inespérée d’un rêve enfoui.

 

Les débuts : une envie d’international

 

Il y a une dizaine d’années, après avoir fini mes études à Montréal, je me suis installée à Paris et ai commencé ma carrière en tant que stagiaire, dans une agence digitale au coeur du Marais. Trois ans plus tard, je gardai cependant une forte connexion à l’international et le besoin de challenge.

Décidée, je suis partie m’installer en Allemagne sans vraiment d’horizon, et où j’ai dû recommencer à zéro.

Ne parlant aucun mot d’allemand j’ai eu quelques mini-jobs. Mes débuts à Francfort se sont faits en tant que “paper-girl”.

Aussi futile que cela puisse paraitre, c’est à ce moment que j’ai réalisé que quoi qu’il advienne, je n’aurais plus peur de perdre un job. Je pourrais retomber sur mes pattes quoi qu’il arrive. Partir en Allemagne pour distribuer des prospectus dans des villages perdus de la région en plein hiver à 26 ans il fallait le faire. Puis j’ai travaillé en tant que barista jusqu’à recevoir le coup de fil qui allait me ramener à mes anciens amours.

 

Retour aux anciens amours

 

À partir de ce moment-là j’ai recommencé à travailler en marketing, du côté marque cette fois. Je fus embauchée dans une boite de cosmétiques naturels. J’ai ensuite gravi les échelons pour devenir Responsable de marque et amener le projet à Berlin, pour étendre la gamme de produits et grandir. Par la suite, j’ai suivi mon mentor sur un autre projet de cosmétiques anti-âge innovants pendant plus d’un an jusqu’à mon prochain changement de cap..

 

Le changement de cap

 

C’est suite à un évènement tragique, la perte d’un de mes êtres les plus chers, que j’ai décidé de changer de carrière. La douleur m’a amené à prendre une autre perspective de vie, vouloir trouver du sens dans mes ambitions, vouloir comprendre ce que je traversais, et pour cela je suis passée par un chemin plus spirituel.

Depuis mon arrivée à Berlin, je m’étais davantage intéressée au yoga et la méditation, et autres pratiques orientales. J’ai ainsi commencé à m’intéresser au Reiki, une méthode de soin japonaise appartenant à l’approche énergétique. Cela m’a amené à y voir plus clair, retracer mes étapes de vie et appréhender mes désirs profonds.

 

Donner une dimension professionnelle à ma passion

 

Malgré toutes les épreuves difficiles, j’ai toujours eu à coeur d’aider, de soutenir, de faire rire et de créer de la joie. Les rencontres, mon amour de la psychologie, de la philosophie orientale et des pratiques de pleine conscience m’ont accompagné tout le long, et j’eus envie de partager tout cela, en y ajoutant la dimension professionnelle.

En 2019, après des recherches assidues pour trouver une formation complète incluant les neurosciences, la psychologie positive, la gestion du stress. J’entrepris la reprise de mes études : un diplôme de “Holistic Life Coach” en ligne, basé en Australie.

A côté, je travaillais à mi-temps pour des amis dans une agence design qui développait son département marketing. C’était gagnant-gagnant, j’avais besoin de prendre soin de moi et ils avaient besoin de soutien.

Ma mission en agence s’est terminée quelques mois après avoir eu mon diplôme.

 

“Feel the fear and do it anyways” 

 

Enfin, je décide de me lancer ! J’ai entrepris les démarches nécessaires pour devenir autoentrepreneur et continuer mon bout de chemin avec ma petite clientèle existante. Mes bases de marketing m’ont aidée à avancer ainsi que le soutien moral de mes proches qui est une ressource inestimable.

Le statut d’entrepreneur peut être solitaire, surtout pendant la crise que nous avons tous vécu en 2020 et qui continue de sévir. C’est la raison pour laquelle il est important de s’entourer, d’amis,  de collaborateurs et de partenaires, pour co-créer, s’inspirer et se soutenir.

Grace à mes outils qui permettent d’aligner l’esprit, le corps et l’âme, cette traversée a pu se faire sans trop de remous et sans perdre de vue ma trajectoire et mon but ultime : aider les gens à mieux gérer leur stress et vivre mieux, gagner en perspective, et trouver un équilibre sain entre l’accomplissement de leurs besoins et leurs « devoirs ».

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir continuer mon activité en ligne dans l’Europe entière pour accompagner des personnes en groupe ou en individuel ou encore organiser des workshops de gestion de stress et pleine conscience en entreprise. Je me sens très privilégiée de pouvoir exercer un métier que j’aime profondément, et d’apporter ne serait-ce qu’un peu de bien-être autour de moi.

Je reste cependant convaincue qu’il n’est pas nécessaire d’attendre qu’une épreuve difficile vienne nous assommer pour nous réveiller, et que le changement de cap peut se faire avec plus de douceur, juste en relevant la tête de temps en temps. »

Johanna MELCHIORRE – The Seed Coaching
Holistic Life Coach & Mind-Body Practitioner

 

Nouveau call-to-action

D’autres articles intéressants

Idée reçue : les stages c’est pour les jeunes !

Idée reçue : les stages c’est pour les jeunes !

Idée reçue : les stages c’est pour les jeunes ! Contrairement aux idées reçues, le stage n’est ...
Mieux gérer son temps : comment faire ?

Mieux gérer son temps : comment faire ?

Mieux gérer son temps : comment faire ? Combien de fois par jour nous plaignons-nous de ce ...
Des femmes fortes pour la 5ème édition de L se réalisent

Des femmes fortes pour la 5ème édition de L se réalisent

  Des femmes fortes pour la 5ème édition  L se réalisent   Depuis cinq ans, “L se ...