Reconversion : « Il me fallait le bon catalyseur au bon moment »

18 mai 2018
3 min

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

© Micro Mobility France

Reconversion : « Il me fallait le bon catalyseur au bon moment »

Chaque semaine, nous partageons avec vous une expérience de reconversion. Cette semaine, nous avons eu la chance d’entrer en contact avec Grégoire Henin, PDG de Micro Mobility France, l’e-boutique officielle de trottinettes MICRO. Il nous raconte tout sur sa reconversion et vous partage ses conseils enthousiastes ! 

Enfant, à quel métier rêviez-vous ? 

Je voulais être présentateur TV. J’étais fasciné par l’aisance qu’avaient ces gens devant une caméra et par la notoriété que cela leur apportait.

Qu’avez-vous fait comme études ? 

Après m’être un peu perdu en fac de droit, j’ai fait des études de commerce international avec un Master à l’IAE de Lyon 3.

Quels métiers avez-vous exercé ?  

J’ai travaillé principalement dans l’IT (Technologies de l’Information) avant de monter Micro Mobility France. J’ai été commercial, responsable grand compte, chef produit Europe, et directeur commercial Europe. Puis, finalement, je suis devenu un « couteau suisse » dans ma propre entreprise.

Quel est votre métier aujourd’hui ?

Je suis PDG de Micro Mobility France. Dans cette fonction, je fais de tout et je touche à tout. Mais mon métier principal aujourd’hui, c’est de m’assurer que chacun des membres de l’équipe possède les outils adéquats pour faire son métier et est un expert dans l’exécution de celui-ci. Moi, je facilite le travail, et la communication notamment, de chacun de mes pairs.

Qu’aimez-vous le plus dans votre travail actuel – en trois mots ?

Liberté, adrénaline, pouvoir de décision.

Et qu’aimez-vous le moins – en trois mots ?

Le manque de temps.

Comment avez-vous compris qu’il était temps pour vous de changer de voie (déclic soudain, prise de conscience progressive…) ?

J’arrivais en fin de cycle dans mon précédent job et j’ai lu la biographie de Steve Jobs. L’esprit entrepreneurial de cet homme, malgré les revers et les échecs, est très inspirant.

J’avais un souhait de changement depuis longtemps. Il me fallait le bon catalyseur au bon moment.

© Micro Mobility France

Quels ont été vos premiers pas pour entamer votre reconversion ?

Travailler avec un coach pendant 9 mois sur un programme de transition de carrière.

Quelles difficultés avez-vous rencontrées pendant ce parcours ? Et quels ont été vos appuis/soutiens ?

Le doute, la montagne de travail, les lenteurs administratives.

Quant à mes soutiens, mon épouse (qui est également ma business partner) et mon coach étaient très présents. Ainsi que tous les gens que j’ai rencontrés, qui, quand j’expliquais mon projet, avaient une petite étoile dans les yeux et me regardaient avec envie.

Avez-vous été sur le terrain pour expérimenter le métier ? Si non, auriez-vous aimé le faire ?

J’ai passé ÉNORMÉMENT de temps sur le terrain ! J’ai appris et compris tout ce que je ne connaissais pas encore : la logistique, le transport, l’importation de produit, le SAV, la vente en magasin, la création d’un site web… Cela ne peut s’apprendre qu’en situation.

LIRE AUSSI : Vie pro et vie perso, trouver l’équilibre

Comment votre entourage a réagi à cette prise de décision ?

Avec beaucoup de fierté et de soutien.

Combien de temps cela vous a pris de changer de voie ? 

2 ans entre le moment où j’ai pensé au projet et le moment où je me suis lancé.  Mais j’ai toujours voulu et rêvé avoir ma société.

Avez-vous des conseils pour ceux qui ont envie de changer de métier ?

FAITES-LE !

Merci Grégoire 🙂

[sharify]

D’autres articles intéressants

Changer de métier après un licenciement

Changer de métier après un licenciement

Changer de métier après un licenciement Chaque semaine, nous partageons avec vous une ...
Changer de métier, elle l’a fait !

Changer de métier, elle l’a fait !

« On se lève pâtisserie, on mange pâtisserie, on dort pâtisserie, on pense à ça tout le ...
Vous rêvez de changer de métier ? Testunmétier a interviewé ceux qui ont sauté le pas !

Vous rêvez de changer de métier ? Testunmétier a interviewé ceux qui ont sauté le pas !

« Le déclic pour moi ça été une forme de gros ras-le-bol de la vie de salarié qui ne me ...