La mobilité interne : convaincre, rassurer et séduire

8 juillet 2020
3 min

PARTAGER

mobilité interne rassurer
Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

La mobilité interne : convaincre, rassurer et séduire

 

La mobilité interne est un sujet qui concerne tous les grands groupes. « Une certaine mobilité dans l’entreprise apporte un autre regard sur le poste. Mais la mobilité s’inscrit dans la durée » estime Armelle Levieux, DRH groupe d’Air liquide citée dans la chronique « Carnet de bureau » publié par Le Monde en mars 2020. « Il y a une quinzaine d’années, les opérateurs sur les postes d’experts techniques ne bougeaient pas aussi souvent que les cadres : au bout de cinq ans au lieu de trois. Ils souhaitaient évoluer. On a créé un parcours à plusieurs niveaux pour leur permettre de progresser en responsabilité et en salaire tout en restant dans leur expertise. » poursuit-elle.

 

Les grands groupes se mobilisent pour séduire

 

accompagner

 

Dans quelques grands groupes, la mobilité interne est inscrite dans la politique managériale. Par exemple, dans le Groupe Auchan, la solution Motiva proposée en 2018 aux collaborateurs aide à faire le point sur leurs motivations autant que sur leurs préférences pour changer de poste considérant que ce sont des bases importantes pour construire leur projet professionnel.

Pour aller plus loin : Comment favoriser la mobilité interne : l’exemple du Groupe Auchan

Chez BNP Paribas, les «Mobility Days» sont organisés au niveau mondial pour mettre en avant la diversité des métiers et valoriser les opportunités au sein du groupe. Et donc, espère-t-on, déclencher des envies de mobilité interne. Dans « Mobilis in Mobili » le livre blanc de la mobilité Le Lab RH • L’écosystème collaboratif de l’innovation RH Marie-Aude Andrier, Head of Employer Branding & Sourcing chez BNP Paribas explique : «Cette opération a attiré plus de 2000 collaborateurs pour la France».

Même si l’entreprise dispose d’une panoplie d’outils pour faciliter l’accès à la mobilité interne, comme des référentiels métiers ou des parcours de formation. Mieux encore, si lors d’une mobilité interne d’ordre géographique elle accompagne ses collaborateurs pour rechercher un logement ou une école pour les enfants. Il n’en reste pas moins que le collaborateur est l’acteur principal de sa propre mobilité interne.

 

Les candidats doivent aussi convaincre 
lors d’une mobilité interne

 

CV

 

Se positionner comme si on allait se faire recruter est une bonne posture. En entrant dans un nouveau service, Il va falloir convaincre, rassurer et séduire comme pour une embauche dans une nouvelle entreprise. En effet, les interlocuteurs ne vous connaissent pas toujours, vous devez donc vous présenter et faire vos preuves !

Avoir un CV à jour, un profil Linkedin actualisé et avoir fait, par exemple, une exploration des référentiels métiers de l’entreprise donne l’image d’un collaborateur proactif, dont le projet a été réfléchit pour enclencher une mobilité interne. 

Enfin, même si une première tentative de mobilité interne n’aboutit pas, celui qui a fait la démarche est perçu comme quelqu’un qui s’est préparé, qui a fait le point et qui a su prendre du recul. D’autres opportunités devraient se présenter ensuite et c’est cette personne là que l’on viendra chercher. 

 

Nouveau call-to-action

D’autres articles intéressants

Ancienne RH, elle ouvre son concept store Made In France

Ancienne RH, elle ouvre son concept store Made In France

Ancienne RH, elle ouvre son concept store Made In France Il était une fois, Stéphanie, RH ...
40 ans : et si vous changiez de métier ?

40 ans : et si vous changiez de métier ?

40 ans : et si vous changiez de métier ? Avoir 40 ans, c’est parfois l’occasion de faire une ...
Changer de métier à 30 ans, une chance à saisir

Changer de métier à 30 ans, une chance à saisir

Changer de métier à 30 ans, une chance à saisir L’âge idéal pour se réorienter et changer de ...