Qu’est ce qu’une enquête-métier ?

6 min

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

 

Vous êtes étudiant, demandeur d’emploi, salarié en poste aspirant à une reconversion… ? Vous rêvez de devenir fleuriste, pilote de ligne, maraicher, chef de cuisine ou encore médecin urgentiste ? Bravo ! Savoir ce que l’on veut faire de sa vie est déjà une excellente chose ! Cependant, embrasser une carrière ne se fait pas sur un coup de tête.

Valider son projet professionnel est capital, et pour ce faire, il existe un outil remarquable : l’enquête-métier. Cette démarche consiste à endosser le costume de détective, et à enquêter, sur votre futur métier, afin d’en comprendre les tenants et les aboutissants, avant de vous y lancer à corps perdu…

 

L’enquête-métier, pourquoi est-elle si importante ?

 

L’humain est ainsi fait qu’il est pétri de certitudes  ! La région qui fera notre bonheur, le plan de carrière idéal… Nous sommes parfois tellement convaincus de nos choix que nous omettons de les remettre en question ; ce qui, somme toute peut s’avérer vertueux pour certains plans de notre vie… Il est par exemple difficile de diligenter une enquête sur ses futurs enfants avant de les concevoir  ! En revanche, cela est parfaitement possible s’agissant de son futur métier. Et lorsque l’on sait qu’en moyenne un salarié français se réoriente professionnellement entre 4 et 5 fois dans sa vie, autant essayer de sécuriser son projet au maximum.

L’enquête-métier est une démarche qui aide à confronter l’idée que vous vous faites d’un métier, avec sa réalité terrain. Réalisée auprès des professionnels du secteur, elle aide à comprendre ses enjeux, ses difficultés éventuelles, ses conditions d’accès, les formations nécessaires. Reste ensuite à s’assurer de vos aptitudes à exercer ce nouveau métier… Ce que permet le bilan de compétences  !

Bref, l’enquête-métier doublée d’un bilan de compétences permet de valider l’un des choix les plus importants de son existence. Dès lors, pourquoi s’en passer …  ?

 

L’enquête-métier, comment la réaliser de manière concrète…

 

Réaliser une enquête-métier c’est se transformer en explorateur et plonger au cœur de la fonction rêvée; en échangeant avec des professionnels qui l’occupent. La toute première étape consiste donc à identifier ces professionnels que vous allez interviewer. Amis, famille, voisin, collègues, contacts LinkedIn…le temps est venu d’activer vos réseaux! Mais d’autres sources sont aussi disponibles, telles que les annuaires professionnels, les syndicats et fédérations, les salons pros, les forums de l’emploi, etc.

 

Il vous faudra ensuite bâtir votre enquête, en réfléchissant à toutes les questions que vous vous posez sur le métier envisagé, en balayant le maximum d’aspects qui le caractérisent.

Voici des exemples de questions à poser pendant une enquête-métier :

 

Les aspects « pratiques » concernant le métier et les tâches :

  • Comment se déroule une journée de travail ?
  • Quelles sont les taches à effectuer ?
  • Quels sont les niveaux hiérarchiques habituels ?
  • Quels sont les outils et méthodes que vous avez à disposition ?
  • Les missions sont-elles compatibles avec le télétravail ?
  • Quelles sont les contraintes du métier ?

Les compétences autour du métier :

  • Quelles sont les compétences techniques et opérationnelles nécessaires ?
  • Quelles sont les qualités personnelles essentielles pour être épanoui(e) et performant(e) dans la fonction ?

Les conditions d’accès au métier :

  • Quel cursus universitaire ?
  • Quelles sont les savoir-faire et savoir-être requis ?
  • Existe-t-il, dans ce métier, des formations professionnelles ?

Rémunération et évolution :

  • Quel est le salaire moyen d’un débutant ?
  • Quelles sont les possibilités d’évolution et d’augmentation ?

L’objectif final est de vous assurer, à travers toutes ces questions ; que non seulement vous êtes en capacité d’exercer ce métier ; mais aussi que vous en avez réellement envie, et qu’il sera en adéquation avec vos ambitions …

Une fois vos interlocuteurs identifiés et vos questions prêtes, il ne reste plus qu’à les confronter ! N’hésitez pas à solliciter également des conseils… Veillez à multiplier au maximum les interviews car, entre l’amoureux fou de son métier, et celui qui le déteste, il vous faudra vous forger votre propre opinion neutre et objective !

A noter également que d’un environnement à un autre, le métier et la nature des missions peuvent être très différents. Par exemple, les missions d’un Responsable Marketing peuvent différer entre une startup et un grand groupe !

 

Enquête-métier… Et pourquoi ne pas se faire accompagner ?

 

L’enquête-métier est, on l’a vu, une démarche qui repose sur un processus d’échanges entre professionnels en poste, et aspirants à le devenir. Pour autant, nous ne sommes pas tous des communicants aguerris et il est parfois difficile de développer son réseau professionnel, surtout si on n’est pas habitué à l’exercice. Par ailleurs, pour mener une enquête-métier il faut être capable à la fois de concevoir les questions les plus pertinentes et d’en tirer les analyses les plus  fines !

Certaines personnes peuvent également ne pas se sentir complètement à l’aise avec les outils numériques… Dans ce cas, pas de panique ! Différents organismes ont vocation à accompagner les personnes dans leur recherche d’emploi, ou leur projet de reconversion. Ils peuvent être une aide précieuse dans la conduite de votre enquête-métier, notamment grâce à de précieux conseils pour que vous puissiez tirer le meilleur de cette expérience.

Certains d’entre eux disposent même d’outils dédiés. Un certain nombre de cabinets de bilan de compétences ont fait le choix de s’équiper de VisioMétiers. C’est une plateforme qui met à disposition un important réseau de professionnels disponibles pour dialoguer en visioconférence ou par téléphone avec vous. Ces professionnels sont présents pour partager leurs expériences avec les explorateurs en herbe, simplifiant grandement l’enquête-métier.

Au nombre des organismes susceptibles de vous accompagner dans vos démarches, citons bien sûr Pôle Emploi et l’Apec, mais également – pour n’en citer que quelques-uns – L’AFPA (Association pour la Formation Professionnelle des Adultes), le réseau GRETA, l’Agefiph, le Cnam, ou encore la Chambre des métiers et de l’artisanat… Tous ces organismes sont à votre disposition pour vous épauler dans vos démarches, notamment en s’appuyant sur VisioMétiers, un outil jugé particulièrement pertinent et efficace.

D’autres articles intéressants

Je suis passé d’opticien à gestionnaire de paie

Je suis passé d’opticien à gestionnaire de paie

Je suis passé d'opticien à gestionnaire de paie Aujourd’hui Anthony a changé de métier à 30 ...
Comment le CIF peut booster votre vie professionnelle ?

Comment le CIF peut booster votre vie professionnelle ?

Le Père Noel, on en entend parler mais personne ne sait qui il est vraiment, quelle est sa ...
Témoignage : j’ai trop idéalisé le métier vers lequel je voulais me diriger

Témoignage : j’ai trop idéalisé le métier vers lequel je voulais me diriger

Aujourd’hui, nous vous partageons le témoignage de Charlotte qui a testé le métier ...