Changer de métier à 30 ans, une chance à saisir

26 janvier 2018
3 min

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

Changer de métier à 30 ans, une chance à saisir

L’âge idéal pour se réorienter et changer de carrière n’existe pas. Mais, si vous êtes trentenaire, vous disposez de sérieux atouts : l’énergie et une meilleure connaissance de soi. Pourquoi attendre 40 ans ou 50 ans pour se poser les bonnes questions ? Avoir conscience à votre âge que votre métier ne vous plait plus est une opportunité ! A n’en pas douter, vous êtes vraiment chanceux.

Pourquoi se reconvertir à 30 ans ?

En réalité, la question de la reconversion n’apparaît pas du jour au lendemain. Elle vous taraude lorsque:
• Vous stressez à l’idée d’aller au travail ;
• Vous pleurez quand les gens vous demandent ce que vous faîtes dans la vie ;
• Vous n’êtes pas en phase avec votre job actuel ;
• Vous avez le besoin et l’envie de voir autre chose, tout simplement.
Réfléchissez aux causes profondes de votre volonté de changement et listez ce que vous ne souhaitez plus. Prendre son temps avant de passer à l’action, c’est le secret pour changer de métier dans de bonnes conditions

Comment faire une reconversion à 30 ans ?

30 ans, c’est encore jeune ! L’ambition qui vous dévore est un bon moteur. Bien évidemment, soyez réaliste dans votre projet et vos échéances. Ainsi, avoir pour but de devenir astronaute dans 3 semaines, alors que vous avez une licence de latin, est difficilement atteignable. Trouvez la bonne équation entre votre objectif professionnel et les moyens qui sont les vôtres.

Les étapes à suivre pour réussir votre réorientation:

  • Définir votre projet avec l’appui d’outils tels que bilan de compétences, bilan de carrière, test de personnalité et de comportement ;
  • Rencontrer des professionnels du milieu convoité pour discuter, échanger. Pour cela nous vous recommandons la plateforme VisioMétiers sur laquelle vous pourrez trouver en quelques clics des professionnels du métier qui vous intéresse disponibles pour discuter avec vous par visioconférence.
  • Tester le job de vos rêves pour arrêter de fantasmer et réaliser concrètement si celui-ci correspond à vos attentes. S’immerger de quelques jours à quelques semaines pour en connaître tous les aspects est un moyen de ne pas s’engager dans une mauvaise voie.
  • Se fixer des objectifs au mois pour rendre le projet concret : suivre des MOOC, prendre rendez-vous avec la DRH, se renseigner sur les modalités de financement d’une formation etc.
  •  Concentrer son attention sur ses capacités pour ne pas se laisser envahir par les avis négatifs de son entourage ;
  • Faire un rétroplanning des actions à mener pour réaliser votre projet.
  • Vous pouvez également vous rendre sur la plateforme Chance pour y suivre un parcours 100% en ligne qui vous aidera à trouver la voie professionnelle qui vous ressemble vraiment ! Un vrai coup de pouce dans la définition de votre projet pro !

Pour que votre rêve prenne vie dans le monde physique, vous devez être pragmatique et donc être dans le réel. Enclencher le processus est parfois compliqué mais accessible !

Se réorienter à 30 ans, un cadeau dans votre carrière.

Vous êtes jeune, vous êtes beau, vous n’êtes peut-être pas riche mais par contre vous avez de belles années de carrière devant vous. Vous voilà déjà dans une nouvelle aventure parsemée de rencontres, de défis professionnels et de persévérance. Profitez de votre âge : à 30 ans, on n’a peur de rien, surtout pas de changer de job !

D’autres articles intéressants

Un, deux, trois… TestUnMétier recrute !

Un, deux, trois… TestUnMétier recrute !

Un, deux, trois... TestUnMétier recrute ! Ça fait plus d’un an que le concept inédit de ...
Reconversion professionnelle : le parcours d’Olivier

Reconversion professionnelle : le parcours d’Olivier

Reconversion professionnelle : le parcours d'Olivier Vous souhaitez également témoigner ...
L’employabilité durable, votre atout charme !

L’employabilité durable, votre atout charme !

Le marché du travail est un peu comme une vilaine bête sur qui nous avons peu d'emprise. Pour ...