Témoignage : faire de sa passion son métier

30 octobre 2020
2 min

PARTAGER

fleuriste
Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

 

Aujourd’hui, nous partageons avec vous le témoignage de Nina qui a testé le métier de fleuriste. Elle travaille en tant qu’auxiliaire de vie scolaire et rêve d’être fleuriste, un jour. Son expérience dans une commerce de fleurs a contribué à faire avancer son projet mais celui-ci n’est pas encore tout à fait mur. 

Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ?

Je travaille aujourd’hui en milieu scolaire dans l’accompagnement des enfants handicapés et ça me plait beaucoup. De plus, c’est un travail qui me laisse du temps durant les vacances scolaires. Auparavant, j’ai été hôtesse de caisse et agent d’accueil dans un ensemble de bureaux en région parisienne. 

Quel métier avez-vous testé et pourquoi celui-ci en particulier ?

J’ai testé le métier de fleuriste car j’ai une très ancienne passion pour les fleurs. Lors de mon temps libre, je m’exerce à des compositions florales mélangées avec des rubans, des perles et même des tissus. Bref, ce sont mes créations. Mais je suis autodidacte et si je veux en faire un métier, j’ai besoin d’une formation et avant j’avais besoin d’être rassurée. 

Qu’avez-vous tiré de cette expérience réalisée grâce à TestUnMétier ?

Formidable ! J’ai adoré. Je garde de ce test une belle expérience personnelle qui contribue à nourrir petit à petit mon projet. La fleuriste m’a montré les techniques de composition des bouquets et surtout l’art de la patience et l’importance de l’expérience pour gagner en rapidité. J’ai vu aussi la gestion de la boutique et des logiciels de caisses. On a même fait des livraisons à domicile ensemble. 

Et maintenant, quelle suite pour vous ?

Pour le moment, je retourne à l’école m’occuper des enfants car je continue à réfléchir à mon projet de monter mon auto-entreprise autour de la vente de mes créations. Tout cela prendra un certain temps, j’en suis consciente et je reviendrai vers elle pour quelques conseils, comme elle me l’a proposé. 

D’autres articles intéressants

Les 10 soft skills à mettre sur son CV

Les 10 soft skills à mettre sur son CV

Avoir des softs skills, ça claque mais en plus c'est convoité par les employeurs. In french, il
Reconversion professionnelle: de comptable à coach professionnel

Reconversion professionnelle: de comptable à coach professionnel

David, 39 ans, Parisien, futur coach professionnel nous livre son expérience de la reconversion
Les conditions favorables à la mobilité interne

Les conditions favorables à la mobilité interne

    Développer son employabilité Aujourd’hui, à l’heure de la reprise post Covid, les ...