L’importance d’un onboarding de qualité

25 août 2020
3 min

PARTAGER

onboarding
Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

 

L’importance d’un onboarding de qualité

 

Le recrutement et l’intégration sont les deux jambes qui permettent d’avancer dans l’entreprise dans laquelle on vient d’entrer. Qualifié d’onboarding ou d’embarquement, le processus d’intégration regroupe l’ensemble des pratiques réservées à l’accueil des nouvelles recrues. Voici quelques conseils pour un onboarding irréprochable. 

 

Les étapes clés d’un bon onboarding 

 

Selon Dalale Belhout, spécialiste de recrutement digital et responsable content marketing chez DigitalRecruiters, un process d’onboarding réussi se découpe en cinq étapes. 

  1. Préparer un programme d’intégration avec les managers dès le besoin en recrutement
  2. Maintenir la communication avec le candidat entre le recrutement et son arrivée effective
  3. Considérer le premier jour comme un moment décisif 
  4. Prévoir des rendez-vous de suivi réguliers durant la période d’essai
  5. Attribuer un parrain d’intégration à la nouvelle recrue

 

L’assimilation dans un groupe

 

Débuter un nouveau job ne se limite pas à l’exercer tout seul dans son coin, mais à partager son quotidien avec des collègues et des services en amont et en aval de sa propre activité. Au-delà du lien contractuel, il est indispensable que le nouveau collaborateur se sente accompagné, soutenu et écouté car, comme au sein d’une famille, la position de la « pièce rapportée » n’est pas la plus confortable. Comme l’indique Yann Schimmer dans un article consacré à l’onboarding sur le blog de l’agence de marketing «1min30 », les points de suivi réguliers seront « l’occasion pour le manager et pour la direction de comprendre les enjeux du poste pour le collaborateur. Ils seront également l’occasion de réorienter éventuellement certaines de ses missions et de définir un programme de montée en compétences »

 

Centraliser ses ressources utiles 

 

Faciliter l’accès aux ressources utiles qu’il s’agisse de tutoriel ou de documentations doit est un élément majeur du « pack d’onboarding ». En effet, « quoi de plus embêtant que de devoir partir à la recherche des différentes ressources nécessaires à la connaissance de la culture et des processus de votre entreprise, souligne Yann Schimmer. Il faut donc créer une bibliothèque centrale de l’ensemble de vos documents afin de faciliter son accès aux nouveaux collaborateurs. »

 

Faire évoluer ses pratiques et innover

 

L’entreprise agile est dans l’air du temps. Et justement, l’agilité est une notion qui s’applique assez bien au process d’onboarding. Se remettre en question, identifier les bonnes et les mauvaises pratiques, revenir sur l’expérience vécue par les derniers bénéficiaires de l’onboarding maison, 

Enfin, faire découvrir l’entreprise à travers des immersions dans les différents métiers et services permet de réduire les temps d’intégration et de donner vie à votre marque employeur en proposant à vos nouveaux arrivants un parcours de rencontres centré sur l’humain.

 

C’est du solide ! 

« Bien souvent l’intérêt porté au candidat, devenu salarié, s’étiole dès son arrivée. Négliger la phase d’intégration est une erreur stratégique favorisant les départs précipités et un turnover non désiré, conclue Dalale Belhout. L’onboarding donne la possibilité à la nouvelle recrue de s’intégrer plus facilement en créant une relation solide avec son environnement de travail, ses collègues et le management » – DigitalRecruiters

 

Nouveau call-to-action

D’autres articles intéressants

La formation professionnelle: la réforme qui décoiffe

La formation professionnelle: la réforme qui décoiffe

Des sujets brûlants pour une réforme en profondeur! Un document d'orientation a été transmis ...
Témoignage : passer d’ingénieur à charpentier, c’est possible !

Témoignage : passer d’ingénieur à charpentier, c’est possible !

Aujourd’hui, nous partageons avec vous le témoignage de Sylvain qui a testé un métier avant de s'engager dans un parcours de reconversion.
Burn-out, Bore-out, Brown-out ?

Burn-out, Bore-out, Brown-out ?

BURN-OUT, BORE-OUT, BROWN-OUT   L’expression “burn-out” est aujourd’hui officiellement ...