Elle pense à changer de métier à l’occasion d’un Plan de Départ Volontaire

2 min

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

Portrait d’Asma : Elle pense à changer de métier à l’occasion d’un Plan de Départ Volontaire


Aujourd’hui, nous partageons avec vous le témoignage d’Asma qui a choisi de tester le métier de gestionnaire de paie à Nancy. Après un début de carrière en comptabilité, elle a souhaité, avant d’accepter le Plan de Départ Volontaire de son entreprise, s’assurer que la gestion de paie pouvait être une solution satisfaisante pour l’avenir. A ce jour, elle n’a pas encore pris sa décision. 

Pouvez-vous nous raconter votre parcours professionnel ?

Depuis ma première embauche, je travaille au service comptabilité d’un groupe industriel spécialisé dans la plasturgie. Dans le cadre d’une restructuration, un Plan de Départ Volontaire (PDV) a été proposé à une partie des collaborateurs dont moi. J’ai vu ça comme une occasion de réfléchir à une évolution mais sans risque. En effet, j’ai compris que je pouvais décider d’accepter le PDV ou pas et, par exemple, préférer un changement de poste en interne. 

Quel métier avez-vous testé et pourquoi celui-ci en particulier ?

J’ai voulu tester le métier de gestionnaire de paie car il y a plusieurs choses que j’aime dans ce métier. Pour moi, il est synonyme d’organisation, de rigueur et bien entendu, de chiffres ! Je me voyais assez bien là-dedans et je me disais que venant de la comptabilité ça n’allait pas être compliqué.

Qu’avez-vous tiré de cette expérience réalisée grâce à TestUnMétier ?

L’immersion a été bénéfique pour moi. Je suis satisfaite des échanges et de l’apprentissage que j’ai reçu en deux semaines, seulement. Avec une équipe professionnelle, sérieuse et soucieuse du détail, je me suis rendu compte que ce n’était pas si simple. Et surtout, qu’il me fallait une formation notamment sur les nouveaux logiciels indispensables à la gestion de paie du futur.

Et maintenant, quelle suite pour vous ?

Je veux encore réfléchir à mon projet. Même si j’ai fait de la gestion de paie lors de sa formation initiale, j’ai 36 ans et je dois retourner à l’école, en quelque sorte. Du coup, j’ai refusé le PDV de mon entreprise et j’accepte une mobilité interne dans le service RH où il y a besoin de renforts. Pour la gestion de paie, on verra plus tard ! 

D’autres articles intéressants

Idée reçue : les stages c’est pour les jeunes !

Idée reçue : les stages c’est pour les jeunes !

Idée reçue : les stages c’est pour les jeunes ! Contrairement aux idées reçues, le stage n’est ...
Témoignage : passer d’ingénieur à charpentier, c’est possible !

Témoignage : passer d’ingénieur à charpentier, c’est possible !

Aujourd’hui, nous partageons avec vous le témoignage de Sylvain qui a testé un métier avant de s'engager dans un parcours de reconversion.
Dans la peau d’Hippolyte, amoureux de l’audiovisuel

Dans la peau d’Hippolyte, amoureux de l’audiovisuel

Aujourd’hui, nous vous partageons le témoignage d’Hippolyte qui a testé le métier de chef de ...