Comment changer de vie professionnelle en toute sécurité ?

30 janvier 2020

3 min.

PARTAGER

Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

Comment changer de vie professionnelle en toute sécurité ?

3 conseils/solutions pour changer de vie professionnelle en toute sécurité

 

Vous rêvez de vous reconvertir mais vous êtes soucieux des risques que cela peut impliquer ? Au cours d’une période de transition professionnelle, il est naturel de s’imaginer des scénarios inquiétants : mauvaises décisions, échec du projet, difficultés à payer les factures… Comment dépasser ses craintes et aborder sa reconversion avec plus de sérénité ? Voici nos recommandations pour changer de vie professionnelle en toute sécurité !

 

1/ Préparer sa reconversion en parallèle de son emploi actuel

 

Oubliez le mythe qui consiste à tout plaquer du jour au lendemain ! Profitez d’être encore en poste pour préparer doucement mais sûrement votre reconversion. Vos pauses déjeuner, vos soirées et vos weekends seront désormais vos alliés. Si vous cherchez un emploi, utilisez ces moments pour mettre à jour votre CV, lister les entreprises que vous ciblez, préparer vos candidatures ou encore suivre une formation à distance pour ajouter une corde à votre arc. Si vous souhaitez entreprendre, vous pouvez démarrer votre projet et quitter votre emploi le jour où votre entreprise sera rentable. Si cela vous semble impossible à gérer, dites-vous plutôt que le peu de temps disponible pour votre projet vous obligera à être efficace en allant à l’essentiel. Cela nécessite de l’organisation et de l’énergie, mais le jeu en vaut la chandelle car votre rêve est au bout du tunnel !

 

2/ S’assurer une sécurité financière minimale

 

Être audacieux, oui, prendre des risques inutiles, non. Commencez par faire le point sur votre situation financière : de quelle rémunération avez-vous besoin pour assurer votre minimum vital ? Combien de temps pourriez-vous tenir sans salaire ? Quelles dépenses pouvez-vous réduire ?

Ensuite, trouvez le moyen de réduire les risques et de laisser votre épargne au chaud. Plutôt que de démissionner, négociez avec votre employeur pour obtenir une rupture conventionnelle. Il faudra peut-être vous armer de patience, mais si votre demande aboutit, vous bénéficierez de la sécurité du chômage.

Si vous avez un projet de formation, vous pouvez demander un CPF de transition (l’actuel Congé Individuel de Formation va disparaître) qui – s’il est accepté – maintiendra votre salaire en partie ou en intégralité selon son montant.

Si cela ne fonctionne pas, il existe d’autres options. Vous pouvez négocier un temps partiel pour avoir un salaire minimal et du temps supplémentaire. Ou encore démissionner pour un CDD qui vous ouvrira ensuite les droits au chômage. En dernier recours, vous pouvez rester en poste le temps d’économiser le matelas minimal pour votre survie. Quand on cherche une solution, on finit par la trouver !

 

3/ Expérimenter son projet grandeur nature avant de se lancer

 

La sécurité n’est pas que financière ! Il s’agit aussi de vous assurer de la viabilité de votre projet et de votre épanouissement dans votre future activité. Pour cela, une seule solution : tester votre projet grandeur nature !

Commencez par rencontrer des professionnels du métier que vous convoitez pour échanger sur leur quotidien, leurs joies et leurs peines. Si cette première approche vous enthousiasme, la deuxième étape consiste à tester le métier avec un professionnel au cours d’une immersion de quelques jours. Grâce à ce petit plongeon dans la réalité du terrain, vous saurez si ce métier est fait pour vous avant de vous lancer dans le grand bain, plutôt que de vous noyer en fonçant tête baissée !

 

 

Alors, êtes-vous prêt à changer de vie professionnelle pas à pas ? Et si vous êtes encore inquiet, lisez des témoignages de reconvertis… vous verrez qu’ils sont toujours en vie ! 😉[sharify]

D’autres articles intéressants

Pourquoi TestUnMétier a digitalisé la mobilité interne ?

Pourquoi TestUnMétier a digitalisé la mobilité interne ?

 Des salariés plus enclins au changement Adhérer à ses missions, trouver une cohérence entre ...
L’engagement, c’est du concret !

L’engagement, c’est du concret !

L’Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines, ANDRH, pour les ...
Mobilité professionnelle des seniors : sécuriser la fin des carrières !

Mobilité professionnelle des seniors : sécuriser la fin des carrières !

Comment utiliser la mobilité professionnelle pour développer l'emploi des seniors ? Un rapport ...