L’engagement, c’est du concret !

20 février 2020
3 min

PARTAGER

Engagement
Recevez toutes nos actus dans votre boîte mail !

L’Association Nationale des Directeurs des Ressources Humaines, ANDRH, pour les intimes a été créée en 1947. L’institution, poumon de l’écosystème RH français rassemble de très nombreux DRH et organise chaque printemps son université. Elle se déroulera cette année à Marseille, les 27 et 28 mai.

 

Choisir le thème de l’engagement, un indicateur de ce qui préoccupe les RH 

Chaque année, le choix du thème de l’université de l’association est un indicateur : il nous renseigne sur les enjeux qui préoccupent aujourd’hui ou vont préoccuper les DRH dans les années qui viennent. En 2020, figurez-vous que l’université de l’ANDRH se tiendra sur le thème de l’engagement. Précision importante, sur le thème des engagements : engagement de l’entreprise et engagement des collaborateurs.

Ces 2 notions sont relativement nouvelles dans le vocabulaire des RH et nous obligent à passer par la “case définition”. Ne me remerciez pas, je suis là pour ça.

  • L’engagement de l’entreprise est sa capacité à montrer (et à démontrer) à ses parties prenantes, particulièrement ses collaborateurs, qu’elle a un impact sociétal positif
  • L’engagement des collaborateurs est le sentiment d’adhésion qu’ils éprouvent à l’égard de la mission de l’entreprise, de ses modes de fonctionnement et plus largement, de ses valeurs

Pourquoi ces notions prennent-elles de plus en plus d’importance ? Et pourquoi s’appuyer sur l’engagement ? Ce sont des leviers de performance économique, tout simplement ! (J’y reviendrai peut-être dans l’avenir.) Mais l’ANDRH va plus loin à l’occasion de cette université et pose la question : “Quel(s) engagement(s) RH ?”. Cette question devient brûlante. L’engagement est en effet un cercle vertueux. Plus une entreprise s’engage pour ses collaborateurs, plus ses collaborateurs s’engagent pour elle. Ce cercle vertueux devient un objectif pour de nombreuses entreprises, et les RH ont un rôle majeur à jouer pour l’atteindre.

Mes échanges sur cette question avec de nombreux DRH aboutissent très souvent – “très très souvent”, n’ayons pas peur des mots – à une forme de scepticisme de leur part. Scepticisme sur la notion en elle-même, mais surtout scepticisme sur les moyens. Je comprends parfaitement ce point de vue : on ne peut pas tout demander aux RH.

L’engagement, c’est du concret ! 

Ma position consiste à expliquer qu’il faut inverser le problème. Plutôt que de partir d’une notion abstraite, soyons concrets ! Les DRH le font déjà, ils travaillent sur la QVT, sur l’environnement de travail… Ils lancent et animent tout simplement des initiatives concrètes. Voilà le secret du cercle vertueux de l’engagement : être concret !

A ce titre, la mobilité interne est un levier d’engagement fort qui reste parfois difficile à mettre en oeuvre. Là encore, le problème se pose : “ok, mais concrètement ?”. Comment concrètement permettre aux RH de piloter une politique de mobilité interne ? Comment sécuriser les collaborateurs et leur permettre concrètement d’exprimer un désir de mobilité ? Comment concrètement donner les moyens aux RH comme aux collaborateurs “d’activer” la mobilité interne ?

La plateforme TestUnMétier digitalise la mobilité interne pour répondre concrètement à ces questions.

Carine Celnik, CEO de TestUnMétier

Nouveau call-to-action

D’autres articles intéressants

Elle pense à changer de métier à l’occasion d’un Plan de Départ Volontaire

Elle pense à changer de métier à l’occasion d’un Plan de Départ Volontaire

Portrait d'Asma : Elle pense à changer de métier à l'occasion d'un Plan de Départ ...
L’entretien de mobilité interne : dans la peau d’un RRH

L’entretien de mobilité interne : dans la peau d’un RRH

L’entretien de mobilité interne à la sauce RRH Un projet de mobilité interne vous trotte ...
Episode 2 : Les métiers qui peinent à recruter

Episode 2 : Les métiers qui peinent à recruter

Episode 2 : Les métiers qui peinent à recruter Avant de commencer cet article, pensez à lire ...